>>

Poste d'ingénieur - projet "Testaments de poilus"

Le projet "Testaments de poilus"

En vue de lui permettre de se réapproprier avec un accompagnement scientifique de haut niveau un patrimoine commun, ce projet sollicite et encadre la participation du grand public à une entreprise d’envergure : l’édition en ligne d’un échantillon significatif de testaments de soldats morts pour la France lors de la Première Guerre mondiale, testaments conservés aux Archives nationales (pour Paris) et aux Archives départementales des Yvelines.Il s’appuie méthodologiquement sur une première opération menée conjointement par les Archives nationales et l’École nationale des chartes depuis 2015, dont le principal résultat est l’édition critique numérique de 134 testaments de poilus. Des centaines de testaments restent encore à découvrir, à transcrire et à publier. À titre exploratoire, nous confierons à des bénévoles encadrés et formés la mission de découvrir dans les archives 500 testaments. Nous concevrons en parallèle une plate-forme collaborative de transcription en ligne qui permettra aux internautes de les transcrire conformément à un modèle fondé sur le standard TEI. L’édition en ligne, objectif final du projet, sera donc l’aboutissement d’un travail associant des spécialistes et des membres bénévoles du grand public.

Profil de poste

L'ingénieur recruté se verra confier la conception, la réalisation et la documentation technique et utilisateur de l’application de transcription collaborative qui devra être mise en production au plus tard début 2018.

Il effectuera ce travail sous la direction conjointe et avec l’aide de Mathias Quoy (ETIS, UCP) et de Florence Clavaud (Archives nationales et EA 3624 de l’Ecole nationale des Chartes) et en concertation étroite avec l’ensemble des membres et chercheurs de l’équipe projet. En particulier, il soumettra pour avis l’ensemble des rapports d’étude, spécifications, maquettes, versions de logiciels, jeux de tests, documentations produites au comité de pilotage du projet. Il rédigera les compte-rendus de réunions ou d’ateliers de travail.

Activités / tâches

Il s’agira en particulier :

  • de préparer la note de cadrage fonctionnel et technique définissant de façon synthétique la future plate-forme ;
  • de dresser un état de l’art détaillé ;
  • de proposer, en fonction des résultats de cet état de l’art, un ou plusieurs scénarii de développement tenant compte des contraintes de calendrier du projet (adaptation d’une plate- forme existante, création ex nihilo et/ou par intégration de composants existants, ...) ;
  • de faire valider les scénarii par les encadrants et le comité de pilotage ;
  • de réaliser la plate-forme collaborative de transcription (approche agile idéalement) au moyen d'un entrepôt privé de gestion de sources ;
  • de rédiger la documentation technique et utilisateur de la plate-forme ;
  • de configurer une instance de la plate-forme pour le projet de transcription des testaments de poilus, de lui intégrer les images numériques et métadonnées des testaments à transcrire, et de la mettre en production ;
  • de publier les sources de la plate-forme sous licence libre dans un entrepôt public de sources".

Conditions d'embauche

  • Date de prise de fonction : le 1er mars 2017.
  • Formations et diplômes requis : les candidats doivent être titulaires au minimum d’un Master 2 en sciences de l’information et de la communication, ou en humanités numériques.
  • Salaire indicatif : le salaire est en fonction de la grille indiciaire IGE ou IGR (selon niveau de diplôme et d’expérience). Le salaire de départ correspond au 5e échelon IGE.

Modalités de candidature

Envoyer CV et lettre de motivation à Emmanuelle de Champs (edechamp@u-cergy.fr), Mathias Quoy (mathias.quoy@u-cergy.fr) et Florence Clavaud (florence.clavaud@culture.gouv.fr) avant le 31 janvier 2017. Des entretiens auront lieu en région parisienne en février 2017.

Retour