>>

Soutenance de thèse : Leila Meziou

Titre de la thèse

Segmentation par contours actifs basés alpha-divergences : application à la segmentation d’images médicales et biomédicales.
Active contours segmentation based on alpha-divergences : Segmentation of medical and biomedical images.

Date et lieu de soutenance

Jeudi 28 novembre 2013, 14h.
ENSEA, salle du conseil (salle 165).

Résumé

La segmentation de régions d'intérêt dans le cadre de l'analyse d'images médicales et biomédicales reste encore à ce jour un challenge en raison notamment de la variété des modalités d'acquisition et des caractéristiques associées (bruit par exemple). Dans ce contexte particulier, cet exposé présente une méthode de segmentation de type contour actif dont l ‘énergie associée à l'obtention de l'équation d'évolution s'appuie sur une mesure de similarité entre les densités de probabilités (en niveau de gris) des régions intérieure et extérieure au contour au cours du processus itératif de segmentation. En particulier, nous nous intéressons à la famille particulière des alpha-divergences. L'intérêt principal de cette méthode réside (i) dans la flexibilité des alpha-divergences dont la métrique intrinsèque peut être paramétrisée via la valeur du paramètre alpha et donc adaptée aux distributions statistiques des régions de l'image à segmenter ; et (ii) dans la capacité unificatrice de cette mesure statistique vis-à-vis des distances classiquement utilisées dans ce contexte (Kullback- Leibler, Hellinger...). Nous abordons l'étude de cette mesure statistique tout d'abord d'un point de vue supervisé pour lequel le processus itératif de segmentation se déduit de la minimisation de l'alpha-divergence (au sens variationnel) entre la densité de probabilité courante et une référence définie a priori. Puis nous nous intéressons au point de vue non supervisé qui permet de s'affranchir de l'étape de définition des références par le biais d'une maximisation de distance entre les densités de probabilités intérieure et extérieure au contour. Par ailleurs, nous proposons une démarche d'optimisation de l'évolution du paramètre alpha conjointe au processus de minimisation ou de maximisation de la divergence permettant d'adapter itérativement la divergence à la statistique des données considérées. Au niveau expérimental, nous proposons une étude comparée des différentes approches de segmentation : en premier lieu, sur des images synthétiques bruitées et texturées, puis, sur des images naturelles. Enfin, nous focalisons notre étude sur différentes applications issues des domaines biomédicaux (microscopie confocale cellulaire) et médicaux (radiographie X, IRM) dans le contexte de l'aide au diagnotic. Dans chacun des cas, une discussion sur l'apport des alpha-divergences est proposée.

Mots-clefs

Segmentation d'images,Contours actifs,Alpha-divergences,Imagerie médicale et biomédicale,Méthodes variationnelles.

Abtsract

In the particular field of Computer-Aided-Diagnosis, the segmentation of particular regions of interest corresponding usually to organs is still a challenging issue mainly because of the various existing for which the charateristics of acquisition are very different (corrupting noise for instance). In this context, this PhD work introduces an original histogram-based active contour segmentation using alpha-divergence family as similarity measure. The method keypoint are twofold: (i) the flexibility of alpha-divergences whose metric could be parametrized using alpha value can be adapted to the statistical distribution of the different regions of the image and (ii) the ability of alpha-divergence ability to enbed standard distances like the Kullback-Leibler's divergence or the Hellinger's one makes these divergences an interesting unifying tool. In this document, first, we propose a supervised version of proposed approach:. In this particular case, the iterative process of segmentation comes from alpha-divergence minimization between the current probability density function and a reference one which can be manually defined for instance. In a second part, we focus on the non-supervised version of the method in order to be able.In that particular case, the alpha-divergence maximization between probability density functions of inner and outer regions defined by the active contour is maximized. In addition, we propose an optimization scheme of the alpha parameter jointly with the optimization of the divergence in order to adapt iteratively the divergence to the inner statistics of processed data. Furthermore, a comparative study is proposed between the different segmentation schemes : first, on synthetic images then, on natural images. Finally, we focus on different kinds of biomedical images (cellular confocal microscopy) and medical ones (X-ray) for computer-aided diagnosis.

Keywords

Image segmentation,Active contours,Alpha-divergences,Medical and biomedical imaging,Variational methods

Composition du jury

  • Aymeric HISTACE, Maître de conférence, IUT de Cergy-Pontoise, examinateur
  • Maï K. NGUYEN-VERGER, Professeur des Universités, Université de Cergy-Pontoise, directeur de thèse
  • Frédéric PRECIOSO, Professeur des Universités, Polytech'Nice-Sophia, co-directeur de thèse
  • Su RUAN, Professeur des Universités, Université de Rouen, rapporteur
  • David ROUSSEAU, Professeur des Universités, Université de Lyon 1, rapporteur
  • Nicole VINCENT, Professeur des Universités, Université Paris Descartes (Paris V), examinateur

Retour