>>

Séminaire ETIS : Abdelaali Chaoub

A Chaoub

Titre du séminaire et orateur

L'esprit du « Mottainai » dans le spectre des fréquences.

Abdelaali Chaoub, INPT (Maroc).

Date et lieu

Mardi 5 novembre 2019, 11h.

ENSEA, salle du conseil

Abstract

Les dernières décennies ont connu une énorme prolifération des nouveaux services et applications consommatrices de bande passante. En effet, des réseaux locaux sans fil omniprésents sont rentrés dans la vie quotidienne et devenus indispensables à travers des standards très populaires tels que WiFi et Bluetooth d'une part. D'autre part, le déploiement de plusieurs générations successives de réseaux mobiles initialement dédiés à la téléphonie (2G) puis de plus en plus orientés vers le multimédia (3G, 4G et 5G) a permis d'élargir l'éventail des offres disponibles pour les consommateurs. Par conséquent, la demande croissante de la ressource fréquentielle a rendu le spectre radioélectrique plus précieux et a conduit à une véritable crise en termes de disponibilité du spectre. En revanche, de nombreuses campagnes de mesures concernant la disponibilité du spectre effectuées dans plusieurs pays dans le monde ont montré que les systèmes de communications numériques n'exploitent pas l'intégralité des radiofréquences leurs allouées ce qui conduit à une utilisation inefficace du spectre. Ces observations ont montré la nécessité de changer la politique de gestion du spectre et rechercher de nouvelles stratégies pour une gestion et un accès optimale à la ressource spectrale.

Ce séminaire vise à donner une vue globale sur mes travaux de recherche qui ont pour objectif de contribuer à faire mieux comprendre les enjeux et les perspectives liés aux nouvelles approches d’accès dynamique au spectre et aux systèmes ayant un accès opportuniste à plusieurs bandes de fréquences, plus particulièrement dans le cadre des réseaux mobiles de la cinquième génération qui se présente comme une technologie qui va agréger plusieurs bandes de fréquences allant des fréquences basses (f < 1GHz) passant par des fréquences hautes (1GHz < f < 6GHz) et, pour la première fois, des fréquences très hautes dites millimétriques (f > 6GHz).

Bio

Abdelaali Chaoub was appointed as a Professor in Telecommunications at the National Institute of Posts and Telecommunications (INPT), Morocco, in 2015. He has obtained an engineering diploma of telecommunication from INPT in 2007 with the highest honors and received his Ph.D. degree from Mohammadia School of Engineers (EMI), Mohammed V-Agdal University, in 2013. His research interests are related to cognitive radio, spectrum sharing for 5G networks, cooperative and vehicular communications, multimedia transmission and cross layer design. He is a paper reviewer for several leading international journals and conferences like Computers & Electrical Engineering journal (Elsevier), IEEE Transactions on Vehicular Technology, IEEE Communications Letters, IET Electronics Letters, Telecommunication Systems (Springer), IEEE MELECON'18, IEEE WCNC’19 and IEEE Globecom'19. He is listed among top five reviewers for the Computers & Electrical Engineering journal during 2014 (based on the number of manuscripts reviewed). He is a member of IEEE, IEEE Communications Society, IEEE Young Professionals, and IEEE Future Networks Community. He is also a member of the Moroccan Association of Information and Communications Technologies (AMTIC). Prof A. Chaoub has accumulated intersectoral skills through work experience both in academia and industry as a Senior VoIP solutions Consultant/Architect at Alcatel-Lucent (2007 -- 2015), where he has been involved in many projects for implementing IP Telephony in large structures.

Retour